Se dé-pouiller

Retour

Depuis le temps que je voulais « faire » les Pouilles.

Alberobello

La raison d’ « être » était plutôt un besoin : de déconnexion, hors-les-murs, loin de soi, aller voir un peu ailleurs, pour l’esprit ; fidèle à cette envie, la curiosité de découvrir le pays. Inspirations, respiration. Direction le sud-est de l’Italie, le talon de la « botte ». Au plus près du sol, des racines, du terroir. L’huile d’olive sur une bouchée de pain, une botte de légumes à la main. Ici, la cuisine terroir se nomme « casareccia« , doux mélange entre la cuisine maison et l’air de la campagne. Jolie moisson. Madeleine de l’enfance ou “pasticciotto” leccese histoire d’être réglo du côté du Salento. Ici et dans les plats, la simplicité et la générosité sont bien là. Purè di fave e cicoriaOrecchiette alle cime di rapa. Le légume est légion et la pasta se dessine en forme de coquillage, la mer Adriatique pour rivage.
Bienvenue dans la vallée d’Itria. “Cacioricotta”, “Capocollo” di Martina Franca, fromage de brebis ou tendresse de cou du cochon, ça sent bon les produits locaux, de saison. Après cette mise en bouche, levons le nez ou le coude, haut les coeurs, yeux en l’air pour contempler cette ravissante dentelle de pierres. Bari, Brindisi, Ostuni, Monopoli. Le paysage se blanchit. À la chaux. On se prend à rêver de grèce antique en dégustant son mythique cornet de gelato. Froid, chaud, chaude la météo, on se découvre pour découvrir Alberobello, la ville des trulli, habitats typiques ruraux aux toits coniques ancestraux. La pierre blanche se transforme en pierre blonde, nous voilà descendues en Florence du Sud, à Lecce, où le style baroque atteint son apogée. Le linge sèche aux balcons, les ruelles sentent bon le jasmin de saison, et les terrasses pour la colazione sont quasi devenues une passion. La richesse du patrimoine se compte en époque, des Grottes de Castellana aux plages de Porto Cesaero, du roc d’émotions à traverser, quelle chance et plaisir de conclure ce voyage dans le sable et le turquoise de la mer Ionienne juste à côté. […]

mai 2019, extrait de mes carnets d’Italie instagrammés

Adresses testées et approuvées :